Notre fonctionnement
Différents sites de nourrissage.
Les chats


Les chats errants sont testés, tatoués, stérilisés et vaccinés. S'ils sont sauvages ou très craintifs, nous les relâchons sur leur territoire. Nous proposons à l'adoption ceux qui sont socialisés. 
 
 Malheureusement, si pour les chatons (moins de 6 mois) le placement est facile, pour les adultes, l'attente est longue. C'est pour cela que nous cherchons des familles d'accueil qui peuvent garder un ou plusieurs chats adultes. 
 
Chaque soir, un roulement de 6 équipes va donner à manger en ville à environ 80 chats « libres » que nous avons pris en charge, dans des abris ou des «chat’LM » de Troyes, de La Chapelle Saint Luc et des Noës. 

D'où viennent les chats ?

Depuis plus de 5 ans, nous intervenons pour des chats en situation d'urgence à la demande d'autorités judiciaires (huissiers, procureur...), de services de l'Etat (mairies, écoles, collectivités locales, police, gendarmerie, hôpital, tutelles...), de services sociaux (bailleurs, travailleurs sociaux, éducateurs de rue...), de divers organismes (tutelles privées, agences immobilières, maisons de retraite, cliniques, entreprises, magasins, supermarchés, vétérinaires, autres associations de protection animale, autres associations oeuvrant dans le social, le médical, l'environnement... ), de personnes diverses (particuliers, locataires, propriétaires privés...).
Le budget

Nous vivons des adhésions et des dons des particuliers et de certaines entreprises, des subventions de collectivités, de nos ventes (livres, disques, vêtements, jouets) et nous demandons aux adoptants de participer aux soins vétérinaires.
En 2017
212 chats pris en charge
358 adhérents
133 chats adoptés
Recettes
Depenses
Brocante de Pâques à Pont Sainte Marie
Vente de livres et disques à Sainte Savine
Vente de vêtements à Saint Julien